14.10.2020 - Pétition: NON au développement des infrastructures routières!

NON à la modification de la Jonction de Matran et à la route Marly-Matran!

NON au développement des infrastructures routières!

Demandons à nos autorités de cesser de développer des infrastructures routières et de faire de la place aux modes de transport alternatifs, aux espaces urbains partagés et à la biodiversité.

Pourquoi faut-il agir maintenant?

  • En Suisse, le transport est le principal facteur de réchauffement climatique. En 2015 42% de nos émissions de CO2 provenaient des transports.
  • Une mobilité partagée, active, propre et sobre n’est possible que si la Confédération et l’État de Fribourg cessent immédiatement d’investir dans de nouvelles infrastructures routières et investissent massivement dans le développement des modes alternatifs avec une volonté clairement exprimée.

  • Ces routes qui nous (pré)-occupent encore aujourd’hui ont été imaginées et planifiées il y a plus de 12 ans. Entre temps, la vision de l’aménagement urbain et de la mobilité a été révolutionnée. Des études prouvent que le développement de l'infrastructure routière ne soulage jamais durablement la congestion et peuvent même la renforcer.
  • Le développement de ces infrastructures aggrave les nuisances liées au trafic routier pour les riverains, en particulier le bruit et la sécurité.

Notre argumentaire détaillé est disponible ici.

Referendum contre la modification de la Loi sur la chasse

Une loi inacceptable - Referendum

29.07.2020: C’est un vrai désastre: la révision de la loi sur la chasse (LChP) est totalement inappropriée et met en péril la protection des espèces dans son ensemble. Les animaux comme le lynx, le castor, le héron cendré et le loup, que l’on a toujours trouvés en Suisse, pourraient être tirés sans qu'ils n'aient jamais commis de dégâts - simplement parce qu'ils existent. C'est pourquoi, Pro Natura, WWF Suisse, BirdLife Suisse, le Groupe Loup Suisse et les zoos de Suisse ont lancé un référendum. Attention: le vote du 17 mai 2020 a été reporté, la nouvelle date est le 27 septembre 2020.

  

De plus amples informations sont disponibles sur le site web de la campagne

Découvrez le comité cantonal fribourgeois contre la modification de la loi de la chasse.  

Groupe de travail Éducation

Nouveau au WWF Fribourg : Groupe de travail Éducation. But : sensibiliser aux thèmes de la protection de la nature et du climat.

Le WWF Fribourg se réorganise et vient de décider de la création d’un Groupe de travail Éducation, qui aura comme but de mettre en place des actions de sensibilisation aux thèmes de la protection de la nature et du climat pour différents publics cibles (enfants, jeunes, adultes ; écoles, familles… ).

 

Si vous avez envie de faire partie de notre GT Éducation, si vous avez le temps et l’énergie de partager avec nous vos compétences scientifiques, pédagogiques, didactiques, merci de contacter silvia.maspoli@bluewin.ch.

Pour information : le Groupe de travail se réunira environ une fois par mois, en ville de Fribourg ; votre engagement pourra évidemment varier en fonction de vos disponibilités du moment !

Economie circulaire

16.06.2020: Dans le canton, deux associations travaillent à la création de monnaies locales : La Grue – Der Kranisch, qui couvre la Gruyère, le Pays d’Enhaut et le Saanenland, et Le Dragon – Drache, pour la capitale.
Ces monnaies locales, complémentaires aux francs suisses, nous incitent à revenir au commerce de proximité. Il ne s’agit pas seulement d’utiliser les monnaies locales en tant que consommateur ; le système prend son sens lorsque les commerces et leurs fournisseurs la réutilisent pour leurs propres achats. Exemple : un client achète en Grue ou en Dragon son pain au boulanger. Le boulanger utilise à son tour la monnaie locale pour se procurer de la matière première, comme de la farine. Le producteur de farine qui se fait payer par le boulanger en Grue ou en Dragon devra lui aussi utiliser la monnaie locale, par exemple pour s’approvisionner en céréales. Et ainsi de suite. Les monnaies locales renforcent les filières locales et permettent de recréer une économie circulaire. 

Dès que La Grue et Le Dragon circuleront, vous pourrez les utiliser pour payer les sorties Panda Club ou d’autres activités payantes du WWF Fribourg. De notre côté, nous utiliserons la monnaie locale reçue auprès d’autres membres du réseau : l’imprimeur de notre magazine, la papeterie ou les commerces et agriculteurs auprès desquels nous nous fournissons pour les apéritifs.  

 

Plus d’infos :

-        La Grue : http://lagrue-mlc.ch/

-        Le Dragon : https://mlc-fribourg.ch/

Assemblée générale 2020

15.05.2020 - Compte tenu de la situation exceptionnelle imposée par le COVID-19, l’assemblée générale du WWF Fribourg s’est déroulée cette année par écrit. Les festivités pour les 40 bougies du WWF Fribourg, un engagement toujours plus grand pour protéger la biodiversité terrestre et aquatique de notre canton, ainsi que le changement de présidence à la tête de l’association ont marqué le bilan annuel.  

Motion populaire pour le climat et la nature

23.04.2020: 500 MILLIONS POUR DES MESURES FAVORABLES AU CLIMAT ET Al’ENVIRONNEMENT DANS LE CANTON DE FRIBOURG 

La motion populaire demande de financer les 5 programmes de l'Etat de Fribourg qui favorisent la transition écologique grâce à 500 millions de francs sur dix ans, pris sur la fortune cantonale. Soit l'équivalent de CHF 157.- par an et par habitant

Rappelons qu'une motion populaire permet de faire débattre le Grand Conseil de son objet, pour autant que 300 signatures au moins aient été récoltées. 

Toutes les infos et le formulaire de signature: https://fribourg.climatestrike.ch/500-millions/   

La Sarine à l'agonie

28.01.2020 - Les associations de protection de la nature alertent l’Etat de Fribourg et Groupe e de la situation écologique dramatique de la Sarine et leur demandent à prendre des mesures d’urgence.  

Explication de la problématique

« La Sarine en aval du barrage de Rossens est dans un très mauvais état écologique. Différentes espèces de poissons ont ainsi disparu ou sont en recul depuis la construction du barrage. La situation va en s’empirant » indique Bernard Jaquet, président la Fédération des sociétés de pêche. Il s’agit pourtant d’une zone alluviale d’importance nationale, soit le plus haut statut de protection pour un biotope en Suisse. Une des raisons de cette agonie réside dans le manque chronique de crues dû à l’exploitation du barrage.  

 

Pour comprendre l’origine de ce phénomène, il faut regarder l’historique de la Sarine avant la construction du barrage de Rossens en 1948. A l’état naturel, la Sarine produisait régulièrement des crues morphogènes (débit > 600 m3/s), et chaque année au moins plusieurs grosses crues d’un débit situé entre 200 et 400 m3/s. Il ne se passait alors aucune année sans au moins une crue. Après la construction du barrage, la quantité de crues a diminué à la fois en fréquence et en intensité. Au bilan, sur une période de 70 ans, seulement 2 crues morphogènes et de nombreuses années sans aucune crue n’ont pu être observées (cf. graphique en annexe). La situation s’est encore aggravée depuis 2009, lorsque le Groupe E, d’entente avec le canton de Fribourg a décidé de baisser préventivement le niveau maximal du lac de la Gruyère. 

Lire tout notre communiqué de presse.

Annexes mentionnées dans le CP

Engagé depuis 40 ans pour la nature

15 mai 2019 - Cette année, notre section fête ses 40 ans! C’est l’occasion de faire un bilan des activités réalisées. Nous avons mandaté une journaliste pour se plonger dans nos archives. Son ouvrage paraîtra au début de l’été.

Nous voulions aussi faire un cadeau spécial aux Fribourgeois et à la nature : nous avons ainsi décidé d’offrir 40 arbres fruitiers aux personnes désirant protéger la biodiversité. 

Last but not least, les années se transforment en kilomètres : le 7 septembre 2019, une course aux sponsors sera organisée au bord du Lac de Morat et les bénéfices serviront à financer des projets de sauvegarde des rivières vivantes.  

.hausformat | Webdesign, TYPO3, 3D Animation, Video, Game, Print